يد واحده ما تصفق

Yedd ouahda ma tsafek
Une main toute seule ne peut pas applaudir

dimanche 20 janvier 2008

Abdelkader "timbrifié" en Algérie en 2007... et en France en 2008 !

L'un des premiers et plus tenaces résistants à la conquête française de l'Algérie dont nous vous avons déjà parlé, doit apparaître sur des timbres français cette année.
Une vente anticipée aura lieu le 20 février à l'Institut du Monde Arabe à Paris. Précisons que cet institut fête cette année ses 20 ans d'existence.
En faisant des recherches sur ce timbre sur internet, je vois que trois timbres célébrant le bicentenaire ont été émis en Algérie, en 2007. Apparemment donc, Abdelkader n'est pas né la même année pour la poste algérienne et la poste française. S'il y a effectivement incertitude sur la date, on peut constater que le personnage est célébré des deux côtés de la Méditerranée, même si ce n'est sans doute pas pour les mêmes raisons. Les Algériens célèbrent le "créateur de l'Etat algérien moderne", les Français, s'ils n'ont pas officiellement motivé leur choix, semblent davantage célébrer celui qui, une fois vaincu par les Français, s'attache au dialogue religieux (comme en témoignent les livres représentés sur le timbre français) et sauve les chrétiens de Damas. Il est d'ailleurs représenté avec le cordon de la légion d'honneur remise par Napoléon III.

Si vous disposez d'informations plus précises sur la représentation d'Abdelkader dans les timbres algériens par le passé et sur son image en Algérie, n'hésitez pas à nous en faire part !

Voici le bloc feuillet de trois timbres émis par la poste algérienne en haut, le timbre français à gauche et l'oblitération illustrée premier jour pour la France en-dessous. Merci au "timbré" Jean-Luc pour cette information.

11 commentaires:

Jean-Luc,le timbré a dit…

Merci de lire attentivement la notice officielle du service philatelique de la poste française annonçant et accompagnant l'emission du TP."Abd el-Kader" en 03/2008:"...L'émir Abd el-Kader,fondateur de l'Algérie...a su rassembler les peuples d'Algérie face à la colonisation française...C'est à Abd el-Kader que va revenir la tâche de créer un sultanat-ou Etat-...le général Desmichels reconnaît la souveraineté de l'émir sur ses terres en 1834, puis en 1837...l'émir a eu le temps d'organiser un Etat avec administrateurs et fonctionnaires relevant l'impôt et frappant la monnaie...ce savant,théologien,humaniste avant l'heure,notamment avec les prisonniers français,fascine la population et est lui-même très interessé par la culture occidentale et la révolution industrielle..."

Jean-Luc,le timbré a dit…

La création et la gravure du T.P.français "Abd el-Kader 1808-1882" sont de Yves Beaujard, d'après un tableau (anonyme),XIXs(?),conservé au Musée de la Franc-maçonnerie.

M.AUGRIS a dit…

Merci Jean-Luc pour ces précisions "officielles". Prenons donc acte que la Fance célèbre également le créateur de l'Etat algérien.

Scorpion a dit…

Bonjour,
il y a eu plusieurs émissions sur l'Emir Abdelkader:
1- y'avait des timbres d'usage courant en plusieurs couleurs, plusieurs valeurs faciales, et plusieurs tirages durant les années 70 !
2- Ensuite y a eu un timbre sur le centenaire de sa mort en 1983,
3- une émission entre 2003 et 2005 (je ne me rappelle pas de la date exacte) sur ses objets personnels (4 timbres)
4- cette année un bloc feuillet de 3 timbres représentant l'émir dans 3 période de son age.
Pour l'émission française qui a été attendu, elle fait déja des mécontent des deux rives, du côté français on ne reconnait pas la date corrigée par la Fondation de l'Emir Abbdelkader. et du coté de quelques philatélistes algeriens, la photo du timbre français est une insulte à la mémoire de tous les martyrs algeriens. à cause de ces médailles. Bon moi je suis jeune et je ne comprends pas grand chose à la politique.

M.AUGRIS a dit…

Merci pour ces précisions, notamment sur les désaccords suscités par le timbre français.
On peut être jeune et s'intéresser à la politique...

Jean-Luc, le timbré a dit…

Machiavel(1469-1527)aurait-il encore de fervents disciples au XXIe siècle ?

paris a dit…

malgré deux siècles, 1807 ou 1808 peu importe, les réflexes de division semblent encore vivaces, alimentés par des "points de vue" non convergents sur l'Emir Abd el-Kader:lisons bien son oeuvre,Abd el-Kader fut un acteur de l'isthme qui lie Orient et Occident;souligner cela c'est prendre le parti de ce lien qui n'oublie rien de ce qui a pu l'entamer,ce que fut la vie de l'Emir contient tout ce "débat" et s'ouvre sur le formidable aimant,à tous les sens du terme, qu'est Abd el-Kader.
Jacques Paris , peintre, ayant travaillé et travaillant d'après la figure d'Abd el-Kader (voir site http://paris.jacques05.free.fr)

M.AUGRIS a dit…

Merci Monsieur Paris pour votre approche intéressante et originale du personnage d'Abdelkader à travers la peinture.
Effectivement, il ne laisse pas indifférent puisque des deux rives on s'en réclame...

Anonyme a dit…

salut
je reviens à ce sujet pour poser une question, et j'aimerai que vous m'aidez à trouver la réponse. Je veux connaître les noms et la valeur(honorifique) des médailles qui apparaissent sur le timbre de l'Emir Abdelkader.

M.AUGRIS a dit…

A part celui de la légion d'honneur, je ne les connais pas. Avis aux connaisseurs !

Hemilepistus a dit…

Bonjour,
Abd-el-Kader était aussi un formidable poète, on l'oublie un peu trop souvent, un authentique soufi, donc ouvert sur tout ce qui est humain sans distinction de religion.
Pour ce qui est de la récupération politique, un homme assumant ses paradoxes et un esprit libre comme l'était l'Emir est forcément sujet à ce genre de réactions, il ne faut pas trop s'en étonner. Il y a aussi un endroit aux Etats-Unis d'Amérique appellé "Al Kader" en hommage au théologien-militaire-poète-soufi. C'est dire si sa notoriété déborde les territoires politico-idéologiques étroits de la françalgérie !
Bonne continuation pour votre blog que je découvre.