يد واحده ما تصفق

Yedd ouahda ma tsafek
Une main toute seule ne peut pas applaudir

jeudi 3 avril 2008

Les mouvements nationalistes algériens


Organisation du FLN

Le FLN accueille tout algérien qui se reconnaît dans ce mouvement, décrit par d’anciens résistants plus comme un désir d’indépendance patriotique que comme un véritable mouvement nationaliste. Le résistant qui veut s’y engager doit payer la cotisation patriotique (itchirâk). Au début, très peu d’hommes s’engagent dans l’association, mais début 1958, le FLN compte tout de même environ 40 000 hommes. Le FLN a eu la capacité d’unir en son sein la grande majorité des partis politiques algériens (des centristes du MTLD aux oulémas de l’UMDA en passant par les communistes du PCA) ; ces divers ralliements s’effectuèrent entre 1955 et 1957 sous la direction de Ramdane ABBANE.



Travail réalisé par Geoffrey et Rémi

1 commentaire:

M.AUGRIS a dit…

Finalement il s’agissait surtout du FLN. Il manque l’acte de naissance du FLN ( le manifeste de 54 juste avant l’insurrection). L’origine du FLN doit être précisée. Il s’agit de la scission entre ceux qui étaient réformistes et ceux qui étaient pour la révolution (lutte armée). Cette division entre le civil et le militaire qui est la base de l’Algérie de l’An 1. Le plan choisi me paraît confus avec le mélange entre l’action intérieure et extérieure. Travail plutôt confus. Décousu, des redites. Bonne implication dans le projet.